• Le cinéma français n'aime pas la concurrence

    Comme à son habitude, le cinéma français s'en tire à bon compte en éliminant la concurrence (en particulier américaine) de façon pas toujours très loyale.

    Après avoir obligé Canal+ a plié genoux en les contraignant à supprimer l'essentiel de leur catalogue cinématographique en leur imposant d'intégrer 2/3, voir 3/4 de films français, la Fédération nationale des cinémas français (FNCF) veut maintenant exclure Netflix du festival de Cannes.

    Il est ainsi plus facile d'afficher un grand nombre de fréquentation des films français dans les salles de cinéma.

     

    Le cinéma français n'aime pas la concurrence

     

    Or, s'est-elle seulement demandée, quelle pouvait être l'opinion des consommateurs ? Pourquoi freiner la créativité et ne pas favoriser seulement la bon cinéma ?

    S'il est vrai que les Etats-Unis disposent de gros budgets, cela n'empêche pas d'autres pays d'Europe de produire d'excellent films et séries.

    Il serait peut-être temps que le cinéma français se remette en question en produisant du cinéma plus diversifié que les traditionnelles comédies (pas toujours très originales), les films de l'époque de Louis XIV, etc... au lieu d'éliminer la concurrence pour se faire sa petite place au soleil !

     

    Le cinéma français n'aime pas la concurrence

    Lire l'article

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :