• Fausses nouvelles plus virales que les véridiques

    Les infos bidons se propagent facilement sur les réseaux sociaux, la faute en revenant d’abord aux twittos humains.

    Les campagnes de désinformation sur le Net et leur impact sur la démocratie ont défrayé la chronique ces derniers mois. Des chercheurs ont confirmé leur fort potentiel de viralité dans une étude publiée dans la revue «Science».

     

    Fausses nouvelles plus virales que les véridiques

    Lire l'article

    Partager via Gmail

  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :